Santé Publique

Le CIRMF a recentré son activité exclusivement sur les maladies infectieuses, en mettant l’accent sur le rôle de veille microbiologique et d’aide à la santé publique.

S’appuyant sur les choix stratégiques souhaitées par les autorités gabonaises, sur des critères de pertinence scientifique nationale et internationale, sur les plateaux techniques et les ressources humaines aujourd’hui en place et fonctionnels, et soucieux de préserver voire d’améliorer la compétitivité internationale du CIRMF, le Centre se focalise sur les quatre axes prioritaires de recherche suivants :

  • $ Identification des agents pathogènes associés à un syndrome clinique chez l’homme ou chez l’animal, caractérisation du syndrome et des paramètres biologiques et biochimiques associés.
  • $ Caractérisation complète du génome des agents pathogènes identifiés et étude de l’évolution génomique.
  • $ Modalités d’émergence et de circulation des agents pathogènes (identification de réservoirs animaux, modalités d’émergence chez l’homme, modalités de diffusion chez l’homme et caractéristiques épidémiologiques).
  • $ Evaluation et suivi de l’efficacité de schémas thérapeutiques : mutations, variabilité génétique et résistance aux médicaments des agents pathogènes.

Afin de proposer une offre de diagnostic la plus complète possible, les agents pathogènes recherchés et étudiés concernent les virus, les parasites et les bactéries. Un effort particulier est porté à la mise en place et au développement d’un plateau technique et d’un groupe de travail compétitif dans le domaine de la bactériologie.