Département Virologie

Cancers et virus

L’activité du groupe repose sur deux thématiques majeures de recherche. La première concerne les virus émergeants, la caractérisation de nouveaux virus ou de virus connus, tel que le virus Ebola. La deuxième thématique majeure est relative aux cancers viraux induits, c’est-à-dire les cancers induits par des agents viraux. Le plus connu reste le cancer du col de l’utérus. Le groupe recherche quelle est l’écologie infectieuse de ces virus et détermine quelles sont les souches que l’on retrouve en Afrique. Ce qui permet de savoir si les vaccins sont adaptés aux populations africaines. L’équipe a étendu son domaine de recherche aux cancers des voies aéro-digestives supérieures dans lesquels les papillomavirus sont également impliqués, notamment celui de l’oropharynx.

Ces deux axes de recherche s’appuient sur la plateforme de séquençage à haut débit nouvellement installée au CIRMF pour permettre de rechercher et/ou de caractériser un agent viral.

Émergence des maladies virales

L’objectif majeur des programmes de recherche de cette unité est d’améliorer la connaissance générale des virus présents dans les zones forestières tropicales afin de mieux prévoir le risque d’émergence des nouvelles maladies virales.

Ce programme héberge le Centre Collaborateur OMS pour les arboviroses et Fièvres hémorragiques.

Les objectifs scientifiques visés par les programmes de recherche de cette équipe sont :

  • – D’effectuer un inventaire des virus qui sont hébergés par les animaux sauvages (rongeurs, chauves-souris, grands singes et gibier) et domestiques (incluant les animaux d’élevage) susceptibles d’être transmis aux êtres humains.
  • – De caractériser le génome des différents virus identifiés, dans l’optique d’évaluer leur pouvoir zoonotique.
  • – D’étudier les déterminants (facteurs de risque) de l’infection des animaux sauvages et domestiques par ces virus
  • – Comprendre les modalités de transferts de ces virus entre les différents compartiments hôtes

Infections rétrovirales et pathologies associées

Ce groupe s’intéresse  à la Recherche de nouveaux variants des HTLV au Gabon et la Caractérisation de nouvelles infections rétrovirales chez les primates non humains du Gabon.