URAM (Unité de Recherche et d’Analyses Médicales)

L’Unité de Recherches et d’Analyses Médicales (URAM) a été créée en novembre 2012. Elle est issue d’une réorientation de la politique scientifique de la Direction Générale de l’Institution, axée à cette période sur des thématiques de santé publique.

Née d’une réorganisation des activités de l’Unité d’Analyses Biologiques et de Recherche en Santé Publique (UABRSP), l’URAM s’est vue adjoindre l’Unité de Bactériologie en 2015. Elle est dirigé actuellement par Dr. Richard ONANGA.

Composition

– Richard Onanga, Chef de Service

– Roland Fabrice Kassa Kassa, Responsable du service Médical

En savoir plus …

– Natacha Moussikou, Sécretaire

Laboratoire d’analyses médicales:

– Michelle Bignoumba

– Mamas Fleur D’avila

– Wenceslas Lendamba

– Justice Mayombo

– Emmanuel Ontsitsagui

– Yann Mouanga

– Jeanne Lahonko

– Arsène Mabika Mabika

– Etudiants, ingénieurs et techniciens

Service Médical:

– Yvette Lekibi

– Germaine Loumbangoye

– Hélène Tigha

– Antoine Lendoye

– Etudiants, ingénieurs et techniciens

Activités

– Laboratoire d’Analyses Médicales

– Partie médicale des protocoles de recherche

– Activités de recherche notamment en Bactériologie

– Hygiène et sécurité

– Consultations médicales du personnel et ayant droit




L’URAM comprend également une unité dénommée Bactériologie, Hygiène et Sécurité qui regroupe des chercheurs et enseignants-chercheurs du CIRMF (UMER, CDP), Lab NATIONAL et USTM/ Biochimie et travaille sur la Gestion du risque biologique des laboratoires du CIRMF. Elles est structurée en 3 équipes de recherche: Epidémiologie et résistance bactérienne Humaine, Epidémiologie des zoonoses bactériennes, Physiopathologie des infections microbiennes.

Elle a pour objectif principal de développer des recherches sur l’Epidémiologie moléculaire des grandes endémies bactériennes en vue d’optimiser les mesures prophylactiques à mettre en œuvre et de préciser, dans certains cas, les stratégies vaccinales et comme objectifs spécifiques de caractériser la diversité des bactéries responsables d’infections communautaires ; évaluer l’impact des zoonose bactériennes et recherche de réservoirs ; étudier les mécanismes impliqués dans la résistance bactérienne ; évaluer l’activité antimicrobienne des substances naturelles.

Axes de recherches

Ses axes de recherche consistent en l’Etude de la prévalence de MDR-TB au Gabon ; l’Epidémiologie des infections bactériennes chez les populations pygmées du Gabon ; le  Diagnostic moléculaire de l’Ulcère de Buruli au Gabon ; Lignée de S.aureus associée aux humains chez les populations captives de Grands Singes ; Présence de souches nouvelles et de type humaine de S. aureus dans les populations de Grands singes sauvages ; Existence d’un risque du aux souches de S. aureus dans la viande de brousse de petits singes ; Recherche d’agents infectieux circulant dans une communauté d’hôtes ; Suivi postnatal de la colonisation bactérienne de la mère et du nouveau né ;  Ecologie des infections cutanées chez les primates du Gabon, en particulier les gorilles.

Projets

– Tuberculose multi résistante au Gabon

– Diagnostic PCR de l’ulcère de Buruli

– Etude bactériologique de la sphère ORL des pygmées Baka du Gabon

Activités

– Politique d’hygiène et de sécurité

– Recherche