Le Comité National d’Ethique pour la Recherche Scientifique

Le Comité National d’Ethique pour la Recherche (CNER) a été installé en 2009 par le chef du gouvernement au siège du Centre national de recherche scientifique et technique (CENAREST). Cet organe de régulation a pour mission de veiller au respect de la dignité humaine, sensibiliser la communauté scientifique sur les implications morales de la recherche.

Les activités de recherches scientifiques au Gabon sont soumises à un cadre éthique  chargé de réguler les avancées scientifiques conformément aux principes éthiques, culturels et moraux.

C’est le 27 février 2009 qu’a eu lieu l’installation des membres du Comité National d’Ethique pour la Recherche (CNER).

Ce comité est chargé de veiller au respect de la dignité humaine et des Droits de l’Homme ; de sensibiliser la communauté scientifique sur les implications morales et de la recherche et enfin de veiller à la prise en compte de l’identité culturelle de la nation.

La pluridisciplinarité et le pluralisme de ses membres permet au comité de poser librement et de façon responsable un regard critique sur les questions dont il est saisi.

Le Comité National d’Ethique pour la Recherche est composé de six représentants des ministères de la Recherche, de la Santé, de l’Agriculture, de l’Environnement, de la Justice et de la Culture. Il compte également un chrétien, un musulman, un tradipraticien, une sage-femme, un psychiatre, un philosophe, un sociologue, un biologiste, un médecin et un épidémiologiste. Un représentant des associations des malades, un représentant de l’Ordre des médecins ainsi qu’un représentant de l’Ordre des pharmaciens viennent compléter les effectifs de ce comité.